Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Libertaire Bisontin

Le Libertaire Bisontin

Journal d'un anarchiste.

Le Cameroun traverse une grave crise politico-sociale

Mes ami·e·s, le Cameroun est en train de traverser une des plus graves crises politiques qu'a connue ce pays. Aucune info ne filtre dans les médias français, si ce n'est un bandeau sur CNews qui indiquait début novembre que 79 élèves ont été enlevés à Bamenda en zone anglophone. J'ai appris également par le journal « Le Monde » que 300 000 personnes ont dû se déplacer pour fuir les violences, dont 25 000 ont trouvé refuge au Nigeria.

Les séparatistes anglophones demandent l'indépendance car ils constatent que la plupart des richesses viennent de leur zone et que pourtant seule la zone francophone se développe véritablement.

Les infrastructures routières, les réseaux d'eau, d'électricité, ne sont pas ou sont peu développés. L'administration est peu présente et quand bien même, les fonctionnaires présents sont peu à véritablement savoir parler anglais. Difficile donc pour les Camerounais anglophones d'avoir accès à leurs droits. À tout cela viennent s'ajouter d'autres problématiques dont je n'ai pas connaissance direct, notamment avec la secte djihadiste « Boko Haram ».

Le Cameroun est connu pour sa profonde désorganisation administrative, sa corruption accablante et son régime despotique ; en effet, le président Paul BIYA, qui vient d'être réélu récemment, est au pouvoir depuis 36 ans.

Décrié sur la scène internationale, y compris par certaines instances de l'ONU, la France continue de lui apporter son soutien. Le portrait qu'en font certains de ces détracteurs, est celui d'un homme sans vision d'avenir pour le Cameroun, qui se contente d'être un despote repu, oisif et inutile.

En espérant avoir plus d'informations (fiables) prochainement.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article