Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Libertaire Bisontin

Le Libertaire Bisontin

Journal d'un anarchiste.

SCANDALE : L'hôpital St-Jacques ainsi que l'Arsenal bradé à Vinci pour 21 millions d'euros !

 

Ce matin à 9 H, militants syndicaux, gilets jaunes et autonomes, nous nous sommes rendus à l'hôpital St-Jacques (Besançon) dans le but de délivrer le message de l'assemblée générale citoyenne de Besançon à l'attention du conseil de pilotage de l'hôpital, présidé par Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon.

En effet, elles/ils ont vendu St-Jacques ainsi qu'une partie du site de l'Arsenal (ça nous l'apprenions ce matin) pour 21 millions d'euros, une bouchée de pain pour un tel site qui fait partie de notre patrimoine local. Les profits de la multinationale Vinci sont ainsi assurés.

Hôpital St-Jacques - Besançon

« Il y aura un parc... »

Les arguments du maire pour nous vendre le projet sont risibles. Parmi ceux-ci, il nous dit qu'il y aura un parc, des résidences pour les seniors, des logements abordables.

Abordable pour qui ? C'est de la pure rhétorique politicienne l'usage de ce mot ; abordable ne veut pas dire social ! Quand au parc public, quelle blague, ça ressemble à un lot de consolation. Remarquez, lorsque nous n'aurons plus de toit nous pourrons toujours aller camper dans ce magnifique parc, sous les fenêtres des résidences de luxe qu'il ne manquera pas d'y avoir. Quand aux résidences de seniors, c'est pas avec le système de retraites Macron qu'ils/elles vont pouvoir se payer de tels logements.

 

L'arrogance paternaliste des membres de ce conseil de pilotage à l'égard des petites poches qui les interpellaient était affligeante, entre les échanges de regards suivis de sourires méprisants, les petites phrases assassines, j'étais outré.

Le maire a aboyé à la fin : « Je considère qu'on ne peut pas discuter avec vous, je vous demande donc de quitter la salle. »

Ouhlala il était colère. Il n'a jamais supporté qu'on le contredise, il aime avoir raison, avoir le dernier mot, pourtant il est extrêmement mauvais communiquant, ce n'est un secret pour personne. Il ne trompe que les crédules, celles et ceux qui voient clair ne peuvent être dupes.

Même parmi ses anciens copains socialistes qu'il a lâchement trahi en rejoignant LREM, combien m'ont confié qu'il fallait toujours aller dans sons sens, sous peine d'être ostracisé. A Besançon c'est simple, si tu n'es pas ami avec la mafia locale (Politiques, juges, certaines Presse, certaines assos culturelles...) , tu es un·e pariah ; ici si tu es dans l'opposition, tu dois juste fermer ta gueule et on te fera chier sans arrêt pour des prétextes à la con. On ne plaisante pas avec la mafia.

Pour l'instant ils se permettent de nous tourner à la dérision, de rire de nous, de nos actions, mais leur temps est compté, c'est une certitude. Prochainement, ils devront répondre de leurs actes et/ou de leurs inactions. Ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que pour l'instant nous sommes gentil·le·s, nous leur offrons quelque part une sorte de porte de sortie à la crise que la situation sociale impose. Mais à force de tendre la main et de se la faire mordre, nous ne garantissons pas qu'à un moment nous ne filerons pas le coup de bâton qui s'impose...

La Justice Sociale viendra sous nos pas triomphants !

Macron et tou·te·s les autres, ce n'est pas vous mais nous qui aurons votre peau !

Vive l'anarchie !!

__________________________________

R.D.V. à 16h30 ce vendredi 20 décembre pour une opération "péage gratuit", au poste de École-Valentin

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article