Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Libertaire Bisontin

Le Libertaire Bisontin

Journal d'un anarchiste.

Besançon : Permanence "Ensemble" (LREM) vandalisée

Crédit image : Ma commune

Dans la nuit du 7 au 8 janvier, la permanence d'Alexandra Cordier du mouvement « Ensemble », liste soutenue par le maire LREM J-L Fousseret pour les Municipales 2020 a été vandalisée ; c'est ce que nous apprend un article du site "Ma commune" [1].

Ce n'est que le début, tout ça va monter crescendo, de plus en plus de personnes vont se permettre ce genre d'actes.

La violence des bouleversements qui sont en train de s'opérer non seulement en France mais aussi dans le reste du monde, heureusement, va casser cette machine maudite qu'est le capitalisme ! Ce système désuet qui ne provoque que misère et malheur pour nous autres, poison et stérilité pour notre terre.

Le temps est désormais compté pour les quelques pantins qui s'agitent encore au Pouvoir, ainsi que pour celles et ceux que ce même Pouvoir protège ; inutile de les nommer nous savons maintenant qui ils/elles sont et ce à quoi ils sont prêt pour nous maintenir sous leur joug. Nous n'avons plus qu'à "aller les chercher" comme le dit la chanson des GJ.

Attention toutefois, rien n'est gagné, il nous faudra lutter de toutes nos forces, le conflit engagé risque d'être très dur, il nous faudra faire quelques sacrifices si l'on ne veut pas être le dindon de la farce.

En attendant, on reste uni·e·s, nous avons toutes les chances de vaincre !

Alexandra Cordier, Eric Alauzet, J-L Fousseret, Macron... Et les parasites qu'ils/elles protègent, les véritables assisté·e·s du CAC 40, voleurEs et profiteurEs : YA BASTA !! Nous ne voulons plus de vous ; comme le dit le joli message laissé par un·e camarade : "Dégage à la retraite".

________________________________________

[1] https://www.macommune.info/la-permanence-dalexandra-cordier-vandalisee-a-besancon/

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article